Mon poste à PIMPREZBonjour, je m’appelle Jonathan LACHER, je suis carpiste Référent pour CarpeVadrouille.

Pour ma première session pour CarpeVadrouille le lieu de pêche choisi fut le Domaine de Pimprez.

Voiture chargée la veille pour ne rien oublier le jour du départ c’est avec grand plaisir que je retourne sur ce domaine où j’avais trempé mes fils il y a maintenant deux ans, le temps d’un weekend.
Après une heure et demi de route me voilà arrivé devant les grilles : j’appelle Julien qui vient m’accueillir et me guider jusqu’au poste 6 que je vais exploiter durant les prochaines 72 heures.

Après un rappel du règlement et explication des différents services proposés par l’équipe du Domaine, je commence a décharger la voiture et installe le matériel sur le poste, spacieux.
Après un repas express, je prend le zodiac pour écho-sonder le poste et chercher des spots où je pourrais déposer mes trois lignes.

A cette période de l’année l’herbe est à son pic maximum et la nourriture que propose cette flore est bien représentée. Je sais que ça va être une pêche technique pour faire détourner les poissons de cette nourriture ! J’ai ramené des Pop’Up PineApple. L’occasion de voir ce qu’elles valent sur des plans d’eaux difficiles !
Je trouve deux belles tâches dans deux profondeurs différentes où je veux placer mes cannes d’extrémités . La canne du milieu sur le haut fond dans le prolongement de la pointe de l’île.C'est la 2e canne qui a touché
Je pose mes trois cannes avec mon bateau amorceur après avoir cherché les zones propres et gratté le fond avec le marqueur.
Le temps est couvert et le vent souffle fort de travers : dur de distinguer l’activité des poissons !

La première nuit fut calme et à 9h00 je relève les cannes pour aller au club house chercher le pain que j’ai commandé la veille et aller boire un petit café.
Il ouvre le matin de 9h00 à 10h00 et on y trouve du petit matériel (bouillettes, etc.) et on peut y commander des plats snacks pour le soir et bien sur les trois variétés de bière distribuées par le domaine que j’ai pu déguster durant le salon de Cambrais en début d’année !

Les bières de PIMPREZ !De retour sur mon poste je dépose les montages sur les spots trouvés la veille. Le vent s’est calmé et le soleil a fait son apparition : je distingue un peu d’activité mais sur la berge d’en face.

Par manque de départ je profite pour faire quelques jeux de sociétés avec mon fils qui m’accompagne souvent au bord de l’eau.
En fin de soirée je relève les cannes, change les appâts et ça repart pour la deuxième nuit. Vers 3h00 du matin quelques bips sur la cannes du milieux me réveillent et je ramène une belle brème. Je repose la canne pour le reste de la nuit mais rien jusqu’au matin.
Vers 8h00 je relève les cannes et fais le tour des trois étangs pour prendre quelques photos et retourner boire mon café au club house.Au Club House

Vers 10h00 et sous le soleil je repose les deux cannes d’extrémités sur leurs spots et celle du milieu la décale d’une vingtaine de mètres sur une zones de cailloux d’une profondeur d’1m20 avec un amorçage à la graine en espérant toucher un des gros amours blancs présents dans l étang. Les sauts se rapprochent de cette canne mais rien ne mord.

Prêt à toucher !Après un bon repas avec mon fils et un film sur son dvd portable on s’est posé dans nos beds et vers minuit trois bips me font sursauter suivis d’un départ lent et continu.
Je saisis la canne et le combat est lourd et le poisson se décale sur la gauche vers une grosse masse d’herbes : je décide de prendre le bateau pour combattre le poisson sur place.
Arrivé au dessus, la canne courbée au milieu de la nuit, je me fait tracter : un moment qui me parait interminable ! Le poisson commence a briser la surface et je me rend compte au remous que j’ai touché un beau poisson. La belle rentre dans le triangle du premiers coup.
Je monte ce beau poisson dans le bateau et rejoint la berge. Je le mets en sac de conservation flottant et vais sur le poste à côté pour demander de l’aide pour les photos.

Bim ! 25Kg !En arrivant sur le poste je m’aperçois que Jeoffrey le propriétaire était venu passer la soirée ici ! Je lui signale que je viens de faire un beau poisson et aurais besoin d’aide pour l’immortaliser.
Toute l’équipe est venu m’aider pour peser et prendre quelques photos de nuit avant de la mettre en sac et attendre le lendemain.
Après ce beau poisson j’ai eu du mal à trouver le sommeil…
Remise à l'eauLe lendemain je commençais à ranger mon matériel quand Jeoffrey est arrivé pour prendre les photos de jour : elles sont prises sous les premiers rayons de soleil et le poisson est reparti tranquillement rejoindre ce magnifique plan d’eau.
Je finis par ranger le reste du matériel dans la voiture avant de prendre la route du retour à la maison.

Je tiens a remercier Jeoffrey et son équipe pour l’accueil et la gestion du domaine et l’équipe du poste 7 pour leur aide.

Première prise pour CarpeVadrouille à 25Kg

Matériel en vente

Mon bateau amorceur

Paysage du domaine de Pimprez

Paysage

Vue de mon poste

Tout commentaire envoyé doit être construit et décrire au mieux votre expérience. Tout commentaire abusif ou mettant 5 étoiles à tous les critères sans aucune justification rédactionnelle se verra supprimé.

Laisser un commentaire