Les Sécherons - Jonathan de CarpeVadrouille

De retour pour Carpe Vadrouille, je me suis rendu au centre de pêche Les Sécherons : un plan d’eau de 7 hectares situé sur la commune de Chatenay sur Seine dans le département de la seine et marne 77.

Après avoir déposé mon fils a l école, un passage dans le box pour charger la voiture avec le matériel que j avais préparé la veille et je prends la route pour parcourir les 150 kms qui me séparent de ce futur lieu de pêche où je resterais 48h.

Arrivé sur le site je suis accueilli par Bernard le propriétaire du plan d eau qui m’explique le règlement de l étang et me montre le poste où je vais passer ma session. Ça sera le poste 14 sur la largeur du plan d’eau.

Arrivé sur le poste je décharge la voiture et installe mon matériel sous un beau soleil. Je sonde le poste à la canne et découvre une bosse à 60 mètres sur toute la largeur du poste avec une profondeur d’environ 1m70, suivie d’une pente douce qui descend jusqu’à 2m50 à 80m.

Mon poste aux Sécherons (77)

Je place deux cannes dans cette pente à 2m20 de profondeur et les deux autres aux extrémités sur la bosse dans 1m70. Je réalise un amorçage à la bille pure sur une grande zone autour de cette bosse.

Il est déjà 14Hoo et toujours pas mangé : un sandwich et une bière feront mon repas du midi. Du poisson se manifeste sur le coup et à 16hoo j’enregistre déjà mon premier départ sur la canne située sur l extrémité à gauche et épuise ce poisson qui fait monter l’aiguille de mon peson à 16kg . Ça commence bien !
Je repose la canne et rappelle avec deux poignées de billes autour du montage. Le reste de l’après midi et le début de soirée sont calme et plus d’activités sur le coup.

Mon Vdrone en amorce micro grainesAvant la tombé de la nuit je dépose les cannes au bateau amorceur avec un mélange de micro graines, pellets et de billes coupées ce qui fera de belles tâches au fond de l’eau. Je remets aussi de la bille au cobra sur la zone. Cette nuit 4 poissons sont venus me rendre visite compris entre 8 et 13 kgs.

Réveillé vers 8hoo, après un café et quelques gâteaux, je repose les 4 montages au bateau avec le mélange qui a bien marché cette nuit. Les départs s’enchaînent durant la journée jusqu’à 17hoo. Comme la veille il y a un trou et plus d’activités sur le coup.

Pour la dernière nuit je recommence la même stratégie d’amorçage sauf que les 2 cannes d extrémités sur la bosse n’ont pas été très productives dans la journée. Je les dépose à 20 mètres derrière les autres au pied de la pente dans 2m50 de profondeur là où les poissons commencent a se manifester.

La déroule des Sécherons

Cette dernière nuit c’est surtout sur ces 2 cannes que vont s’enchaîner les départs sous un épais brouillard où je ne distingues même pas le scion des cannes. La nuit fut courte en sommeil entre départs, reposes des cannes et café pour se réchauffer le corps !

Après le petit déjeuner je repose juste les 2 cannes qui on bien touchés cette nuit et remonte les 2 autres. Je commence à ranger mon matériel dans la voiture qui est juste derrière moi. Ces 2 cannes ont fait un poisson chacune quand je continuais a ranger le reste du campement.

Prêt à dérouler !

C’est exténué que je finis de charger la voiture et me dirige vers le chalet d’accueil pour remettre la feuille où l’on inscrit les différentes prises qu’on réalise lors des sessions. Je finis donc cette session avec 20 départs dont 18 poissons compris entre 8 et 16 kg. Une décroche et déplore une casse nette après un départ lent en travers. Je remercie Bernard et sa femme pour leur invitation et la qualité de l’accueil tout au long du séjour.

Tout commentaire envoyé doit être construit et décrire au mieux votre expérience. Tout commentaire abusif ou mettant 5 étoiles à tous les critères sans aucune justification rédactionnelle se verra supprimé.

Laisser un commentaire