En cette période de début d’automne, mon moment préféré pour la pêche, je pars pour une sortie au Lac de Roger’s situé dans la Vallée de l’Eure. Le rendez-vous était pris deux semaines à l’avance, je décidais donc de réserver le poste 3 de l’étang Papillon.

L'entrée de Roger's

Cet étang (le cinquième du site) est ouvert depuis le début de saison et a une superficie de 1,5 hectare avec des profondeurs qui varient entre 1,60m et 1,80m. Les fonds sont composés de vases avec de belles bandes de graviers qui sont très bien marquées et une belle cassure sur la bordure en face. Le décor est planté !

Mon poste

Arrivé vers 11h00, je rencontre le propriétaire qui m’indique mon poste puis m’explique les différentes choses à savoir sur l’etang et le poste. Je rejoins mon poste et prends possession des lieux; le poste est très grand et les possibilités multiples, je décide donc de passer le bateau avec l’écho-sondeur.
Après quelques allers-retours je repère bien la cassure et décide de déposer deux cannes distantes de 30 mètres juste sur la cassure. Je dépose sur chacune quelques pelles de graines avec 2 poignées de billes Spicy Fish en bonhomme de neige.
La troisième canne sera déposée en dessous d’un chêne qui, à cette période, perd ses glands et donc amorce directement mon spot. Je décide d’escher une carnée de 15 mm sur un D-rig et d’y placer quelques bouillettes.
Voilà l’aprés midi est déjà bien entamée et les cannes sont pêchantes. Le beau temps est au rendez-vous et le soleil cogne fort. Le calme règne sur le plan d’eau : pas de vent et pas de saut.
Une petite visite de Marc me permet de passer un peu le temps et de discuter pêche et Carpe Vadrouille.

Mon poste vu d'en face

Première touche !En cette période la nuit tombe très vite et il est temps de rejoindre le bivy pour une petite séance DVD et un dodo qui j’espère ne sera pas trop long. Il est 2h00 du matin quand la canne déposée sous le chêne déroule un très beau run net ! Je prend contacte avec le poisson qui part directement sur la gauche et m’oblige à me décaler mais j’ai l’impression qu’il s’est coincé. Je décide de prendre la barque afin d’aller vérifier et prendre un meilleur angle et bingo ! Le poisson s’est juste tanké sur le fond. J’effectue donc un joli combat en barque et amène le poisson directement dans le triangle. Une très belle miroir rejoint le bord avec moi.

Et on continue !
Un peu plus tard dans la nuit, une jolie linéaire viendra prendre place sur le tapis.

Le reste de la nuit aura été calme et mon sommeil également. Je replace mes cannes dans la matinée, c’est à ce moment que le propriétaire des lieux en profite pour venir me voir afin de prendre quelques informations et discuter pêche. Quelques bips se font entendre mais sinon le calme règne toute la journée : aucune activité sur le plan d’eau. Après quelques réflexions je décide d’aborder le plan d’eau autrement. Muni d’une branche de bambou de 2 mètres je rejoins les spots en barque afin de sonder minutieusement et de voir la composition du fond. Cette technique me permet de faire un état des lieux des fonds et de me rendre compte qu’à quelques dizaine de centimètres près j’étais sur la vase. Je dépose donc chaque canne selon cette technique avec deux pelles de graines mélangées aux bouillettes. J’enlève alors les bouillettes épicées pour les remplacer par des bouillettes fruitées.

La nuit tombe sur Roger’s et cette fois-ci le poisson est actif…

Soleil couchant...

Il ne m’aura pas fallu attendre longtemps pour avoir le premier run; en effet 1h après avoir replacé les cannes une miroir vient poser devant l’objectif. Un combat en bateau dont je me souviendrai longtemps, la belle ne s’est pas laissé faire et m’a baladé sur l’étang un petit moment !
Contrairement à la nuit précédente le poisson est sur le poste et j’enregistre 4 départs dans la nuit avec des poissons de 7 à 15 kg.

Et encore un...

Le matin arrive vite et l’heure de remballer aussi… Pas motivé à l’idée de ranger le matériel je décide de prendre mon temps est de profiter de la matinée au maximum. Au moment de ranger les détecteurs je décide de poser la dernière canne qui me reste au sol. A peine posée je vois le fil qui commence à dérouler doucement puis plus vite, le moulinet s’emballe et mon cœur aussi ! Le poisson part se réfugier dans la cassure. J’attend un peu, il sort de la cassure et m’offre un dernier beau combat digne des poisson de Roger’s. Un poisson de jour qui me permet de pouvoir faire une belle photo.

Dernière touche bonus avant de partir !

Ma session se termine sur ce poisson bonus avec de belle couleurs d’automne. J’enregistre 7 départs pour 7 poissons remontés : une belle pêche comparée aux deux autres postes de Papillon. L’envie de rester me guette mais malheureusement il faut revenir à la réalité et se préparer pour la semaine de travail. Ce fut un plaisir de tester le Lac de Roger’s et j’espère pouvoir y retourner afin de pouvoir remonter les gros spécimens du Pads Lake !

Nicolas pour CarpeVadrouille.com !

Tout commentaire envoyé doit être construit et décrire au mieux votre expérience. Tout commentaire abusif ou mettant 5 étoiles à tous les critères sans aucune justification rédactionnelle se verra supprimé.

Laisser un commentaire