En cette belle saison qu’est l’automne, me voilà de retour pour tendre mes lignes, et c’est avec plaisir que je m’apprète à vous faire partager cette magnifique session que je viens de vivre à l’Etang Moulino…

Les weekend se suivent et ne se ressemblent pas… Me voici en route vers de nouvelles aventures pour CarpeVadrouille, et cette fois-ci on change de cap, direction l’ouest Lorrain à Dommartin les Toul, à l’étang Moulino.

Une voiture chargée, une check list avant de prendre la route et hop paré pour l’aventure !!! Une petite heure de route plus tard, me voici arrivée sur les lieux, un cadre ludique, et propre, mais surtout un propriétaire qui vous accueil dès votre arrivée avec le sourire. Ce dernier prend le temps de m’accompagner sur mon poste, et s’assure que je ne manque de rien !!!

Les deux étangs se situent à quelques mètres l’un de l’autre, mais la nature est belle et bien présente, le site est propre et bien arboré. Un vrai plaisir de s’y installer. Je prends le soin de regarder un peu l’activité que nous offre nos amies les carpes… Mais après tout ça, je décide d’aller faire un petit tour à 20m de la voir mon ami Cédric déjà installé sur son poste, mais surtout déjà au travail : le sondage…Cédric et moi aux étangs Moulino

Nous nous sommes auparavant mis d’accord, Cédric irait sur le « Sauvage », et moi à la « Bordure » : voilà les deux étangs que nous offre le Moulino.
Assez bavardé, je me mets moi aussi au travail, monte ma canne à sonder, et hop, me voilà lancée pour une petite heure de sondage, après laquelle je réussi à distinguer trois belles tâches sur trois spots différents. Le travail n’aura pas été aussi facile pour Cédric qui n’aura rien trouvé au bout de 2h30 de recherche  acharnée. Il décide malgré tout de se faire quelques spots.

Montages de bas de lignes, sticks, je pose mes trois cannes l’une après l’autre. Après quoi j’amorce 5 spombs par spots, largement suffisent en ces temps froid.
Le temps de prendre un petit apéro entre nous que voilà mon premier départ, et cette belle commune qui viendra ouvrir le bal.Hop, une commune !

Je ferais pour cette première nuit, quelques courts passages dans mon bedcher, car les départs s’enchainent, une première nuit mouvementée, avec 6 poissons… Cédric viendra me reveiller à son tour pour sa belle miroir +10 pour une petite photo, afin de garder un souvenir de sa belle.Aux étangs Moulino

Je décide donc après cette « petite » nuit, de profiter de ma « grasse mat' », je referai mes cannes assez tard dans la matinée. Ce qui n’empéchera pas un 7eme départ à 12h00… puis un 8ème à 17h00. Une Belle Journée !!!Belle session aux Moulino pour moi !

Nous voilà déjà dimanche matin, la nuit a été relativement calme, à part quelques tirées, mais rien de bien violent. Je commence donc à ranger mes affaires progressivement pour préparer mon depart en fin de matinée. Mais voilà que pour finir cette magnifique session bien mouvementée, une magnifique commune viendra à son tour cloturer mon aventure à l’étang Moulino.

Après un bilan je compterai donc 10 poissons mis au sec sur « la Bordure » et une belle miroir pour Cédric au « Sauvage ». Une belle session, de très beaux poissons avec une moyenne dépassant les 10kg, certains vierges de piqûres, un étang avec de très beaux fonds (« la Bordures »), des cailloux, des haut fond, des fosses, avec une moyenne de 3m00 de profondeur, très sympathique à explorer. Quant au « Sauvages », plus difficile à dompter, 1m80 d’eau en cette période de l’année, un fond plat et neutre, vierge de tâches, mais pour les deux étangs, des poissons sauvages au combat et une sensation géniale au bout de la canne !!!

Vivement la nouvelle saison !!!

Julie 🙂

Tout commentaire envoyé doit être construit et décrire au mieux votre expérience. Tout commentaire abusif ou mettant 5 étoiles à tous les critères sans aucune justification rédactionnelle se verra supprimé.

Laisser un commentaire